Pour écrire chaque jour dans ton bullet journal, tu as besoin d’un certain nombre de symboles (bullets et signifiers), les clés de ton bullet journal.

Il y a les symboles du traditionnel bullet journal inventé par Ryder Carroll et il y a ceux que tu inventeras.

Les symboles de base, les bullets :

. une tâche
x une tâche réalisée
> une tâche migrée
< une tâche programmée
O un événement
– une note

Je t’explique l’utilisation des symboles > et < dans l’étape de la migration.

Les symboles complémentaires, les signifiers :

Il y a également les « signifiers », des symboles complémentaires qui ajoutent une signification aux symboles de base.
* une étoile positionnée devant un symbole de base signifie que cette tâche est prioritaire dans la liste des tâches.
! un point d’exclamation positionné devant une note permet de souligner une note importante, une grande idée à ne jamais oublier.
Un petit oeil devant une note est utilisé lorsque quelque chose nécessite de plus amples recherches ou des informations.

Je te mets en garde contre la création de symboles supplémentaires.

Les symboles sont nécessaires mais quand il y a en a trop, cela ne sert plus à rien. S’il te faut quelques minutes pour trouver quel symbole tu vas mettre devant une tache, tu perdras en efficacité et tu vas vite te lasser de ces symboles.
N’oublie jamais que le bullet journal doit t’aider au quotidien, il ne doit pas prendre en otage ton précieux temps !

Keeping it simple…bullet journal key. #bulletjournal #handlettering #bulletjournalkey #PlanWithMeChallenge

Une photo publiée par Carrie Eddleman (@thevintagewren) le

Laisse un commentaire

Ton adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires*

Commentaire *